Rechercher

Qu’est-ce que la christologie philosophique ? (Xavier Tillette)

Collection Essai, Collège des Bernardins, n°19, Parole et Silence, 2013, 112 pp.
P. Michel Gitton

Le P. Xavier Tillette de la Compagnie de Jésus est bien connu pour ses travaux sur la philosophie moderne, où il a poursuivi depuis de longues années une ligne originale, dont il nous donne ici un aperçu magistral en cent pages très exactement. Pour lui, le Christ (et pas seulement le christianisme) a bien sa place dans la philosophie. Malgré l’autonomie revendiquée par la plupart des penseurs étudiés qui sont presque tous postérieurs aux Lumières (à l’exception de Spinoza, mais qui se prolonge ici avec Fichte), la figure du Christ continue de hanter la recherche, de bousculer les catégories trop hermétiques, d’ouvrir des horizons inattendus. Une série de chapitres qui ne suivent pas rigoureusement l’ordre chronologique font défiler devant nous sept approches du sujet allant de Fichte à la phénoménologie. L’ensemble est prodigieux : l’approche fine de chacun de ces géants de la pensée fait apparaître la place inattendue que le Christ occupe au cœur de leur réflexion. Cela ne se résume pas, il faut y rentrer.

L’auteur montre comme un des prolongements possibles (dans une ligne phénoménologique, où il rencontre Michel Henry et Jean-Luc Marion) l’approfondissement de la « conscience du Christ », à la fois unique et exemplaire, sa « psychologie » - il risque le mot - que l’on peut approcher avec crainte et tremblement, et par là entrevoir « la manière divine de vivre humainement de Celui qui nous a appris la manière humaine de vivre divinement » (p. 89). Qui dit mieux ?

P. Michel Gitton, Membre de la communauté apostolique Aïn Karem, directeur-gérant de Résurrection, prêtre du diocèse de Paris.

Réalisation : spyrit.net